Catégories
Application

Android : Changement de politique d’accès aux fichiers

A partir de la version 4.4 de l’application eNB Analytics et 1.2.2 de Signal Map, la nouvelle politique d’accès au stockage de fichiers imposée par Google s’appliquera. Apparue avec le SDK d’Android 10 et déjà rendue obligatoire avec le SDK d’Android 11, cette nouvelle politique entraîne quelques changements.

Historiquement, les fichiers étaient accessibles dans le dossier /eNB-Analytics/ directement à la racine du système de fichiers du téléphone. Maintenant il faudra aller dans /Android/data/<nom.de.package>/files/ ; le nom.de.package étant à remplacer par fr.enb_analytics.enb4g pour eNB Analytics et fr.enb_analytics.ea_signal pour Signal Map.

Ces dossiers sont automatiquement crée lors de l’installation. Leur contenu n’est pas accessible aux autres applications et, changement important, tout sera effacé automatiquement lors de la désinstallation de l’application. Donc prudence pour ne pas perdre vos données exportées.

La conséquence directe c’est qu’il ne sera plus possible d’importer directement des fichiers (NetMonster, Tower Collector, …) sans outil externe pour copier les fichiers dans le dossier privé de l’appli cité plus haut.

Pour la manipulation des fichiers, j’utilise l’application Amaze file manager qui fonctionne avec 2 volets, comme Norton Commander en son temps (et il n’y a pas de publicités). Il suffit de suivre le chemin indiqué plus haut et une fois arrivé au dossier « files » je l’ajoute aux favoris afin d’avoir un raccourci depuis le menu latéral.

Il ne reste ensuite plus qu’a renommer le raccourci à l’aide du crayon car « files » ce n’est pas très explicite. Et voila !

Concernant eNB Analytics : Les bases MLS, ANFR et NetMonster se trouvent dans le sous-dossier /Databases et les exports dans /Exports.

Edit: cette procédure ne fonctionne plus avec Android 11. Si une appli lambda ne peut plus accéder au dossier d’une autre appli, forcément une appli de type « navigateur de fichiers » ne le peut plus non plus (et là, ça devient un peu con comme situation…). Donc va falloir ruser. Dans tous les cas, l’accès reste possible via une connexion USB avec un PC. Sur certains téléphones, l’appli navigateur de fichiers fournie par le constructeur y a accès. Et sinon il reste le « navigateur » de fichiers d’Android mais il n’y a pas forcément de raccourci pour y accéder, donc cette très sympathique « appli », qui est en fait un simple raccourci, permet de le lancer.

Catégories
Application

La compression de données dans Signal Map

A force de capturer des données, la base interne s’alourdit et le chargement de la carte ralentit ; surtout quand de nombreuses données se trouvent au même endroit.

État initial avec de nombreuses mesures 4G superposées.

Depuis la version 1.2.0 de l’application Signal Map, une fonction permettant de compresser les données a été rajoutée. Elle va regrouper les mesures qui se situent au même endroit (~ 30 mètres) et appartenant à la même cellule (LCID).

Le fait que la compression s’opère que sur les mesures d’une même cellule garantit une continuité des fonctions de filtrage par eNB ou par fréquences (au prix d’une efficacité de compression légèrement moindre, certes..)

Différents modes possibles :

Conservatif: la première mesure sur un secteur donné deviendra la référence à laquelle sera comparée les prochaines mesures.

Mode «Conservatif»

Aligner sur 0,0005° : les mesures sont alignées sur une grille au pas de 0,0005 degrés de latitude et longitude.

Mode «aligner sur 0.0005°»

Aligner sur 0,001° : idem au précédent mais avec une grille plus large. Permet une meilleure efficacité de compression mais entraîne une perte de précision en zone très dense.

Mode «aligner sur 0.0005°»

Deux choix s’offrent à vous : écraser la base interne ou exporter les données compressées vers un fichier. Attention la première option est irréversible car les données sources seront effacées et remplacées par les données compressées. Un export des données au format CSV avant de démarrer les processus est fortement recommandé. Un export avant écrasement est automatiquement généré depuis la version 1.2.2.

Remarque : Le processus risque de prendre un certain temps, surtout s’il y a beaucoup de données à traiter. Une fois que la compression est lancée, il est très important de ne pas quitter l’application au risque de provoquer une corruption et/ou perte de vos données.